• Quentin

CONCERT – Totem Crew

Vendredi 12 avril, nous avons veillé sur le campus du Mirail pour célébrer le printemps... Et pas n'importe lequel : Le Printemps Étudiant. Rappelez-vous, nous vous en avions parlé dans notre chronique sur Hippocampe Fou.

Pour sa 22ème édition, ce festival nous a réservé une belle soirée sous le signe du hip-hop : au cœur du campus, se dressait une scène éphémère sous un soleil de circonstance. Nous y étions avec un peu d'avance pour ne pas rater l'ouverture du bal par le TOTEM CREW.


© Totem Crew

Formé depuis septembre dernier, ce groupe albigeois est composé de quatre amis d'enfance réunis sur scène autour de leur emblématique totem et de leur passion pour le rap.

Au micro (et de gauche à droite sur la photo) on retrouve Kao C (guerrier sanguinaire), Selacia (plume consciente) et Viko (shaman fou), tous trois auteurs et interprètes. Quant au quatrième, il s'agit de Saet (producteur et DJ). On n'oubliera pas de citer Nørte, homme de l'ombre mais à qui l'on doit la production de nombreuses instrumentales.


Venu présenter un nouveau projet qui leur a récemment permis d'atteindre la finale du tremplin « Décroche le son », le TOTEM CREW possède un univers bien à lui. Entre lyrisme et fiction, chaque morceau est conçu pour nous immerger dans un monde tout droit sorti d'un esprit à trois têtes.



18h30 : Il y a beaucoup de monde devant le guichet à l'ouverture des portes. La file d'attente s'étend jusqu'au métro, sur les allées du campus la patience est de mise. Les plus éloignés n'auront hélas pas l'occasion d'assister au premier concert. Heureusement nous sommes là pour leur raconter...


19h06 : Le concert débute en silence. Les membres du groupe sont tapis aux quatre coins de la scène, dans les rares coins d'ombre laissés par le temps estival.


Au devant de la scène, le Totem, stoïque, prend la parole d'une voix grave et caverneuse. On rentre dans l'univers de la tribu des mangeurs d'Hommes.

19h08 : En avant la musique ! Les compères sortent de l'ombre et laissent éclater leur énergie. Les flows et les corps se croisent sur scène. Devant, les mains se lèvent déjà et se balancent au rythme d'une instrumentale variante et bien ficelée. « Ceux-ci sont les derniers jours du reste de ta vie » et puisque nous y sommes conviés, nous sommes prêts à vivre ce concert comme le dernier. La complicité entre les membres du groupe se fait rapidement sentir et se propage jusque dans le public.


19h18 : Alors que Selacia tient un phrasé recherché dans un style old-school, Kao C nous propose un style plus technique, plus rapide, tandis que Viko apporte une touche de folie, et une certaine nonchalance dans le flow et la dégaine.

Malgré une lune discrète dans un ciel encore bleu, les loups-garous sont de sortie. La foule continue de croître même si, derrière nous, la file d'attente ne semble pas désemplir.



19h47 : Nous surfons sur une magnifique instrumentale de Nørte, emportés par le tsunami et la rythmique new-school. À peine notre souffle repris que le groupe nous annonce une surprise pour le dernier morceau. Un cameraman monte sur scène : des images pour le clip de Ball Trap vont être captées. Nous sommes invités à danser, chanter et lever nos bras une dernière fois, dans une dernière communion avec le TOTEM CREW.


19h53 : FIN. Le soleil vient de se cacher derrière les bâtiments du campus, la tribu quitte la scène emportant avec elle le totem, le public est chauffé pour la suite de la soirée, la mission est remplie.

Prochains concerts du TOTEM CREW :

26 avril à la MJC de Gaillac (81) – Bazar2019

10 mai au Bolegason à Castres (81) – Première partie de l'Or du Commun

21 juin au Jardin National d'Albi (81) – Fête de la musique



Pour prendre connaissance des autres dates, suivre les actualités ou voir si vous apparaissez dans le clip de « Ball Trap » (sortie prévue courant mai) :

https://www.facebook.com/totemcrewofficiel/




Quentin

159 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout