• Séraphin

CLIPS – Terrenoire ou ciel bleu ?

Dernière mise à jour : 28 oct. 2019

Les deux frangins originaires de Saint- Étienne continuent de souffler un vent de fraîcheur et de poésie à nos oreilles sensibles. Après un premier EP sorti en 2018, Terrenoire signe deux nouveaux tableaux tout en clair-obscur : de quoi méditer un peu pendant l’été.



Légèreté contre pesanteur.


Les deux clips de Terrenoire sortis le 14 juin dernier sont à la fois contraires et complémentaires. Ils s'éclairent et s'éteignent l'un l'autre.


Parenthèse poétique venant boucler une année pleine : un premier EP fascinant, une série de concerts captivants (rappelez-vous des Curiosités du Bikini le 19 décembre dernier...) et un album attendu pour 2020.


Le charme opère très vite au contact de ces deux frangins qui réinventent une pop mélancolique à la prose désarmante. Si vous ne les connaissez pas encore, rassurez-vous, les voilà qui arrivent sous les projecteurs !


1. De l’ombre à la lumière


Mise en scène soignée, costume taillé noir sur blanc

Dans la pénombre, Dacia en feu, regard sombre.

Mots scandés brutalement sur fond électronique

Pause chorégraphique.


20K sur Youtube, qu'est-ce que t'es prêt à faire

Pour passer un jour de l'ombre à la lumière ?


Premier clip sous tension révélant les peurs d’un duo parti à la conquête du Black Paradiso. Plein phares dans la gueule... (et sur les coulisses de l'industrie musicale.)



2. Lâchons prise


Hymne à la légèreté et à la décontraction.

Vent de fraîcheur pour renouer avec l’enfance.


Cœurs gonflés comme un tank,

Désamorcer nos drames.


Nos vies sont du vent mais nous sommes vivants.

Prendre le temps de rire comme des cons.

Prendre le temps de s'aimer comme des fous.


On est tellement tendus Qu'on en oublie de vivre. Les grandes villes font de nous Des petits bateaux ivres.




Alors, Terrenoire ou Ciel bleu ?




49 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout